Plus de sécurité alimentaire avec les systèmes multifonctionnels d'inspection

L'Allemagne est nº 1 en matière de sécurité alimentaire. Les fabricants contribuent depuis des années à la fiabilité de l'assurance qualité selon les normes internationales.

Recherche des impuretés dans les aliments

Quand les experts disent que jusqu'à 10 % des emballages de denrées fraîches ne répondent pas à toutes les exigences de qualité, ils parlent en général d'erreurs superficielles ou fonctionnelles. Il s'agit par exemple d'une étiquette repliée, d'un film d'emballage qui ondule ou d'une languette d'ouverture défectueuse.

C'est ennuyeux pour le commerçant : le contenu est aussi frais que pour les produits parfaitement emballés, mais ces emballages restent quand même au fond du congélateur. Un cas typique où les systèmes modernes de contrôle assistés par des rayons X et des caméras ont des avantages à faire valoir.

 

Les étiquettes au banc d'essai : le système Bizerba Vision assisté par des caméras

Bizerba dispose d'une longue expérience avec ses systèmes d'inspection et propose également des scanners à rayons X et des systèmes de caméras, en plus des détecteurs de métaux classiques. Le système de contrôle Bizerba Vision System (BVS) assisté par des caméras est destiné aux producteurs de denrées alimentaires et permet de

  • Effectuer des contrôles automatiques des joints thermosoudés,
  • Détecter les endroits non étanches sur les emballages, ainsi que les saletés,
  • Examiner la conformité de la position des étiquettes, des codes à barres et de la date limite de conservation et de
  • Vérifier que les remarques sont correctes sur toutes les étiquettes grâce à la reconnaissance automatique des textes.

C'est surtout la détection des textes erronés qui est essentielle pour le fabricant. De nombreux produits ont seulement une petite différence, comme par exemple le type de marinade. Si des confusions surviennent lors de la production, cela peut avoir des conséquences sérieuses pour les personnes allergiques par exemple. Les produits mal étiquetés sont immédiatement détectés par BVS et rejetés de la production à l'aide d'un poussoir pneumatique.

 

Un scanner à rayons X permet de tout voir : les particules en verre, le PVC et les pierres sont détectés en toute fiabilité

Les détecteurs de métaux sont les composants classiques et indispensables de l'assurance de la qualité. Il s'agit tous les jours d'empêcher une nouvelle catastrophe : c'est-à-dire que des impuretés restées dans un aliment blessent un consommateur. Toutefois, l'efficacité des détecteurs traditionnels se heurte rapidement à des limites – quand il s'agit par exemple de trouver des particules métalliques dans les boîtes en aluminium ou bien des corps étrangers dans les matériaux non métalliques. Le scanner Bizerba XRE à rayons X permet aux fabricants de détecter aussi le PVC, le bois et le verre dans leurs produits.

 

Le principe du système est relativement simple : un tube à rayons X est monté sous le tapis de convoyage. Les rayons arrivent sur le produit et sont absorbés de manière différente par chacun des éléments. Au-dessus du tapis de transport se trouve une unité de détection à haute résolution qui convertit le rayonnement qui est passé en signal électrique. À l'aide d'un logiciel de visualisation, on obtient à partir de là l'image numérique générée par les rayons X. Les corps métalliques admis – comme les clips en alu au bout des saucisses – peuvent être alors ignorés.

 

Contrairement aux détecteurs de métaux traditionnels, le scanner XRE à rayons X permet également de détecter les particules en verre, en céramique et en pierre. De plus, toutes les pièces qui absorbent les rayons X différemment du produit qui les entoure peuvent être identifiées en raison de leur densité, de leur composition chimique ou de leurs dimensions mécaniques.

 

L'appareil atteint une cadence maximale de 600 emballages à la minute, tout en détectant les fissures et les bulles d'air et en contrôlant même l'intégralité du contenu. On voit ainsi rapidement si tous les pots de yaourt sont par exemple présents dans un support en carton.

Directives d'hygiène : BRC, IFS, EHEDG et HACCP

L'hygiène joue un rôle essentiel

Ce sont les directives de design hygiénique qui guident Bizerba lors de la conception des nouvelles installations. Les fabricants de denrées alimentaires sont ainsi armés vis-à-vis de l'ensemble des certifications internationales qui deviennent indispensables pour être référencés durablement par le commerce – comme par exemple l'International Food Standard (IFS) ou les directives du British Retail Consortium (BRC).

En outre, nous agissons selon les lignes directrices de la fondation "European Hygienic Engineering and Design Group" (EHEDG) qui regroupe des experts de l'industrie de la construction mécanique et de l'agro-alimentaire, des organismes de recherche et des autorités sanitaires et dont le siège se situe à Francfort-sur-le-Main. Ce consortium indépendant élabore des principes de conception hygiénique pour les appareils et les composants destinés à la production de denrées alimentaires.

Les installations Bizerba satisfont en même temps aux directives du système HACCP (Hazard Analysis and Critical Control Points) qui garantit à la fois la sécurité des consommateurs et des aliments. Le Paquet hygiène de l'UE prescrit depuis 2006 que seuls les aliments satisfaisant à ces directives HACCP peuvent être commercialisés dans l'Union Européenne. Les entreprises productrices doivent analyser l'ensemble des risques relatifs à la sécurité des aliments et surveiller en permanence les points de contrôle critiques. Les systèmes d'inspection visuelle contribuent à la création d'enregistrements exacts sur lesquels s'appuie la vérification.