Notre entreprise contribue à l'histoire : et cela, depuis 150 ans

L'histoire prospère de Bizerba a débuté, il y a 150 ans, à Balingen dans le Bade-Wurtemberg. Jusqu'à aujourd'hui, la famille du fondateur M. Kraut est restée liée à Balingen et à Bizerba ; elle est actuellement représentée par la cinquième génération. Entre-temps, Bizerba est devenue une entreprise technologique opérant dans le monde entier, leader du marché dans de nombreux domaines qui apprécie tout autant les traditions et les valeurs ayant fait leurs preuves que les innovations et les idées neuves.

 

Andreas Bizer, le fondateur de l'entreprise

1866

Le serrurier Andreas Bizer, né le 2 septembre 1839, entre à l'atelier de construction de balances des frères Bizer à Ebingen, dans l'ancien canton de Balingen, et est chargé de construire un pont-bascule par la ville de Balingen. Il fait la connaissance sur place de sa femme avant même d'avoir terminé l'année suivante la grande balance à masse coulissante. Aujourd'hui, la balance municipale est exposée au "Musée de la balance et des poids" dans le château des Hohenzollern.

Bizer et Balingen donnent Bizerba

1868

Andreas Bizer - qui est devenu entre-temps mécanicien - devient citoyen de Balingen et fait enregistrer sa propre petite entreprise au registre du commerce en date du 7 novembre sous le nom de "A. Bizer, Fabrication de ponts-bascules, de balances de comptoir et de balances à fléau". Le 19 novembre 1868, Andreas Bizer épouse Anna Elisabetha Wagner, native de Balingen.

Mise en place d'une institution de vérification des poids et mesures à Balingen sous la direction d'Andreas Bizer

1871

Avec l'introduction du système métrique de poids et mesures, une institution de vérification des poids et mesures est mise en place à Balingen sous la direction d'Andreas Bizer. Anna, la fille des Bizer née en 1881, épousera en 1906 le futur professeur Wilhelm Kraut.

Le professeur Wilhelm Kraut

1875

Le fils du fabricant de bouteilles, Wilhelm Kraut, présente très tôt des dons artistiques et techniques et réussi à l'âge de 15 ans son examen de compagnon, ce qui lui permet de suivre des cours de dessin, de maquette, de géométrie, d'arithmétique et de calcul des coûts. Il apprend le métier d'électricien en courant faible. En 1898, il assure à Nürtingen la direction technique lors de la construction de la centrale électrique. Lors de l'assainissement de la centrale de Balingen, il fait la connaissance de sa future épouse, Anna Bizer.

Wilhelm Kraut achète Bizerba

1906

Andreas Bizer vend l'atelier de construction de balances à son gendre pour 25 474 marks en or. Huit employés y fabriquent tout d'abord essentiellement des balances à plateau et à masse coulissante qui sont pour la plupart vendues en Suisse.

Une nouvelle génération : Wilhelm Kraut fils

1923

Wilhelm Kraut fils, futur sénateur honoraire de l'université Eberhard Karl de Tübingen, reprend la direction de l'entreprise au très jeune âge de 17 ans, lorsque son père tombe gravement malade. Pour accomplir cette tâche, il a passé l'examen et le diplôme de l'École commerciale supérieure de Calw et il possède son talent et son enthousiasme juvénile.

La première balance graduée

1924

Avec ses deux chefs d'atelier Hauser et Schlaich, Wilhelm Kraut met au point la première balance graduée à poids commutable au monde. Ce développement qui marque une date importante dans ce domaine est breveté en 1925 et devient rapidement indispensable dans le commerce, car il dispense de l'emploi de poids individuels.

La première balance mécanique de comptoir imprimant des tickets

1927

Bien en avance sur leur époque : les ingénieurs de Bizerba mettent au point les balances électroniques des années 60.